Résidentiel

Le secteur résidentiel consomme 31 ktep soit 38 % des consommations énergétiques du territoire.

Le parc résidentiel des Monts du Lyonnais est constitué de logements anciens (avec 56% des logements construits avant 1975), principalement des maisons individuelles (77%) et aux faibles performances énergétiques. La consommation moyenne d’un logement sur le territoire est de 296 kWh/m2 et que les logements construits avant 1975 sont deux fois plus énergivores que les logements plus récents.

Ce secteur présente une forte dépendance aux hydrocarbures (près de la moitié des consommations d’énergie et près de 80% des émissions de GES sont liées à l’usage d’hydrocarbures, essentiellement comme énergie de chauffage.) qui peut, dans certains cas, aggraver la facture énergétique des ménages.

Les principaux enjeux pour ce secteur résidentiel :

  • Mettre en place un programme de rénovation énergétique > Parc Eco Habitat
  • La construction de logements neufs thermiquement performants
  • L’incitation à un plus grand usage des énergies renouvelables chez les particuliers, en particulier pour des usages de chauffage.
  • Sensibiliser à une meilleure maîtrise de la consommation énergétique du logement via des gestes simples (voir "Défi familles à énergie positive" et dispositif de "lutte contre la précarité énergétique")
  • La densification de l’habitat : à surface égale, un logement collectif consomme moins qu’une maison individuelle. De plus, la répartition spatiale de l’habitat influence les émissions de GES et les consommations d’énergie liées aux déplacements ;

Contact

Alice Croize

Alice Croize

E-mailalice.croize@cc-mdl.fr
Téléphone04 72 66 24 16