Étude-action 2014

Le SIMOLY a décidé d’engager une démarche de valorisation des marchés et commerces non sédentaires des Monts du Lyonnais en 2014.

Il s’agissait de :

  • concevoir et de mettre en place des actions innovantes, respectueuses des grands enjeux de notre territoire et en phase avec les spécificités locales pour rendre nos marchés plus visibles et encore plus attractifs !
  • s’intéresser aux attentes et besoins de la population en termes de consommation et d’achats sur les marchés pour déterminer ce qui devra être créé, adapté, développé.

Pour être efficace, cette démarche a été menée en collaboration avec les élus locaux et les partenaires du territoire.

Le cabinet Tita, spécialisé en développement commercial, nous a accompagnés dans cette démarche.

L’étude-action s’est déroulée de juin à novembre 2014. Au mois de juin 2014, l’équipe du cabinet a sillonné l’ensemble des marchés de notre territoire pour réaliser un diagnostic de l’offre et de la demande, en échangeant avec les commerçants, les consommateurs et les placiers dans la mesure du possible. Une soirée d’échanges et de rendu a été organisée le 25 novembre 2014. Commerçants, producteurs, élus et partenaires du territoire ont été mobilisés tout au long de la démarche. Elle a permis de clarifier les objectifs du territoire et du SIMOLY  et faire le lien entre les problématiques de développement économique et développement agricole, voire touristique : appuyer le développement économique des commerçants non sédentaires et inciter les producteurs à transformer et vendre leurs produits en renforçant et valorisant l’offre présente sur le territoire.

Il ressort 3 besoins prioritaires :

  • Besoin n°1 : Renforcer l’offre pour les actifs : avec un axe prioritaire sur le développement de marché de week-end. Des pôles pertinents ont été identifiés par l’étude-action. Ces possibilités devront être approfondies par les élus municipaux, les commerçants non sédentaires et les commerçants sédentaires.
  • Besoin n°2 : Valoriser l’offre existante auprès des habitants par des actions de communication et d’information. De telles actions concourent directement aux objectifs du territoire en ce qu’elles visent à faire connaître l’offre présente sur le territoire, à faire tomber des préjugés sur le manque d’offre ou des prix trop élevés alors que les commerçants font de réels efforts sur leurs marges. In fine, cela participe à augmenter la consommation locale.
  • Besoin n°3 : Enclencher une démarche collective d’amélioration de nos marchés : l’étude a permis de révéler des points de vigilance à enrayer et des bonnes pratiques à diffuser (visibilité et accessibilité, linéaires marchands, gestion et attraits des bancs, synergie avec les commerces sédentaires, …).

Contact

Marine Allain

Marine Allain

E-mailmarine.allain@simoly.fr
Téléphone04 78 19 08 62