Agriculture et Forêt des Monts du Lyonnais

Etat des lieux

Agriculture

L’agriculture constitue un secteur économique clé des Monts du Lyonnais (en 2007 l’agriculture représentait près de 11% des emplois du territoire, soit 1385 actifs agricoles pour 970 exploitations). Au-delà de son impact économique, cette agriculture est fondatrice des paysages du territoire qui participent à la qualité de vie dans les Monts du Lyonnais (les terres agricoles couvrent un peu plus de 75% du territoire).

Caractérisée par des exploitations de tailles petites à moyennes, très orientées vers l’élevage laitier (57% des exploitations), l’agriculture des Monts du Lyonnais comporte néanmoins une relative diversité de productions (bovins viandes, ovins et caprins, polyculture et polyélevage, grandes cultures, maraichage).

Les habitudes de travail collectif et d’entraides ont permis le développement d’un modèle « à taille humaine » et l’existence d’une agriculture dynamique très impliquée dans la vie locale.

Malgré le dynamisme agricole des Monts du Lyonnais, le nombre d’exploitations et d’actifs s’avère en constante diminution (moins 25% d’exploitations en 10 ans).

Forêt

La forêt couvre quant à elle environ 17% de la surface des Monts du Lyonnais avec des boisements diversifiés (mélanges futaie feuillus et taillis, reboisements résineux, futaie mixte pins-feuillus). Elle appartient à 99% à des propriétaires privés et est très morcelée (propriétés de 1.26 ha en moyenne).

L’ensemble de la forêt des Monts du Lyonnais croit naturellement d’environ 40 500 m3/an pour un prélèvement annuel représentant 58% de cette production forestière (soit 23 600 m3). En l’absence de véritable culture forestière, et du fait de contraintes fortes (morcellement de la propriété, difficultés d’accès, infrastructures insuffisantes) la forêt des Monts du Lyonnais s’avère peu exploitée malgré un potentiel non négligeable. Ainsi, près de 8 300 m3 supplémentaires pourraient être exploités si l’on tient compte des difficultés d’accès à la ressource.

Un travail a donc été initié en 2012 avec le CRPF afin de structurer la filière bois locale dans une optique de gestion durable et de respect de la multifonctionnalité de l’espace forestier (notamment loisirs, biodiversité, etc.).

 

Pour plus de précisions sur l’état des lieux agricole et forestier des Monts du Lyonnais

La politique Agricole et Forestière des Monts du Lyonnais

Depuis 2012, afin de répondre aux enjeux de l’agriculture et de la forêt des Monts du Lyonnais, les élus du territoire ont défini, en concertation avec les acteurs agricoles et forestiers locaux, une politique agricole et forestière qui comporte 4 axes :

  • Favoriser l’installation et la transmission des exploitations agricoles et préserver le foncier agricole
  • Appuyer la diversification des exploitations et développer les circuits de proximité
  • Soutenir l’évolution vers des systèmes d’exploitation plus durables
  • Structurer la filière bois locale

L’objectif est de soutenir, notamment à travers le PSADER (programme de financements régionaux piloté par le territoire) et le programme Leader (fonds européens gérés par le territoire), l’émergence de projets, prioritairement collectifs, permettant :

  • D’infléchir la diminution du nombre d’actifs agricoles et de maintenir une agriculture dynamique et viable, tenant compte de l’environnement, à travers :
    • Une mobilisation locale autour de l’installation – transmission et de la préservation du foncier agricole
    • L’impulsion de dynamiques concernant tant la diversification des exploitations et le développement des circuits de proximité que l’évolution des systèmes de production vers plus de durabilité
  • De structurer une filière bois locale pourvoyeuse d’emplois, respectant la vocation multifonctionnelle des espaces forestiers et permettant un approvisionnement local en bois-énergie ainsi qu’une optimisation du stockage du carbone

Contact

Caroline PAYMAL

Caroline PAYMAL

E-mailcaroline.paymal@cc-mdl.fr
Téléphone06 88 38 73 06